L'agence

L’agence d’architecture et de paysage
AUREJAC-ROUZAUD est composée de

Laurence AUREJAC et
de
Jean-Philippe ROUZAUD.

Travaillant et enseignant ensemble depuis de nombreuses années, ils fusionnent leurs activités indépendantes en fondant la SAS AUREJAC-ROUZAUD en 2017 à SAINT-MACAIRE; un village médiéval classé au patrimoine, à quelques kilomètres de BORDEAUX.

L’agence a la particularité de regrouper les compétences pour conjuguer les activités d’architecture, de paysage et d’urbanisme au travers d’une approche globale et environnementale. Son activité l’amène à côtoyer toutes les échelles du projet : du master plan à l’aménagement intérieur, des chartes paysagères à la composition de jardins particuliers ou encore des aménagements urbains au dessin de mobilier.

Si la forme d’exercice en société est récente, leur expérience professionnelle indépendante est bien antérieure et s’est forgée depuis de nombreuses années. Ils interviennent actuellement en France métropolitaine, plus particulièrement dans le grand Ouest, à Paris, à la Réunion, l’Ile Maurice et Madagascar.

Leur production se caractérise par une recherche constante de contextualisation du projet en travaillant sur les identités du lieu. Fruit de l’expérience de leur enseignement dans les écoles d’architecture et de paysage, ils appliquent au cas par cas le temps nécessaire pour lire, analyser et comprendre le lieu dans lequel ils interviennent.

Par l’attachement précis à l’environnement paysager existant, aux formes bâties, à l’usage des matériaux locaux et des végétaux de la région, ils s’appliquent à ce que chaque projet soit une réponse propre à un lieu. Le sortir de son contexte lui ôterait tout son sens.

L’inscription architecturale et paysagère se met alors au service du lieu et du patrimoine, autorisant des écritures contemporaines affirmées ou retenues suivant les enjeux. Le partage du temps entre activité professionnelle et enseignement impose une rigueur et une organisation particulière rôdées depuis de nombreuses années. Cette double activité contribue à un projet qualitatif par la nécessaire connaissance de l’histoire et de l’actualité architecturale et paysagère.

Les notions de développement durable sont au cœur des démarches de l’agence. Celle-ci privilégie tous les modes qui relèvent des systèmes passifs – orientation, compacité, matériaux naturels …– pour minimiser ce qui est mécanique et engendre de l’entretien.

La même démarche est appliquée aux aménagements urbains et paysagers en proposant des essences adaptées à leur contexte.

L’agence est connue pour son écoute des clients et son investissement entier sur les projets. Elle partage son activité entre marchés publics et marchés privés avec des clients fidélisés pour qui elle réalise plusieurs opérations.

L’économie du projet est toujours prise en compte pour tenir les engagements budgétaires. La connaissance parfaite des procédures administratives et des règlementations, l’expérience technique et la maîtrise des coûts font que les contraintes sont connues et maitrisées dès la première esquisse. Ainsi, tous les projets, même les plus économiques, sont abordés avec la même exigence afin qu’ils soient de véritables sujets d’architecture et de paysage.

Le projet est toujours partagé et le maître d’ouvrage est constamment invité à participer à son élaboration.

L’agence utilise aussi bien les rendus informatiques que les croquis à main levée. Cette maitrise du dessin, permet en temps réel lors des échanges avec le client de visualiser les espaces et les détails en éliminant le temps de saisie informatique.

CV LA Laurence AUREJAC est architecte DPLG diplômée de l'école d'architecture de Toulouse et architecte paysagiste/paysagiste conceptrice de l'école nationale supérieure de paysage de Versailles

En 1990, elle exerce à Toulouse au sein de l’agence d’architecture CALVO-TRAN VAN spécialisé dans le tertiaire aéronautique et les établissements publics.

En 1995, elle rejoint l’Atelier de paysage Acanthe à PARIS et participe à des projets emblématiques sous l’égide de GILLES CLEMENT et Guillaume GEOFFROY DECHAUME : Le paysage du Grand Axe, hypothèses de construction dans l’espace libre à La Défense-PARIS, Aménagement de la colline et du parc urbain de la Planoise à BESANÇON, Aménagement du village olympique de DALLGOW-DOBERITZ et ELSTAL en Allemagne.

Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles en 1997, elle travaille de 1999 à 2017 dans les champs Urbanisme et Paysage à Bordeaux au sein du CREHAM, cabinet d’urbanisme privé et de l’AURBA – Agence d’urbanisme Bordeaux métropole Aquitaine, outil stratégique de la métropole.

Ses échelles d’interventions sont multiples et les sujets abordés diversifiés allant du travail sur l’espace public et le paysage urbain en général aux problématiques liées aux paysages routiers (étude stratégique et prospective sur la rocade bordelaise 2050, objet métropolitain, territoire de projets), d’interventions répétées dans des contextes patrimoniaux sensibles aux démarches paysagères et urbaines dans des cadres réglementaires, d’élaboration de charte paysagère et patrimoniale, à l’aménagement de zones d’activités et parcs industriels.

En association depuis 2017 avec Jean Philippe ROUZAUD, elle intervient sur des espaces publics, des aménagements paysagers, dans le cadre d’études préalables et des réflexions urbaine à la grande échelle.

Depuis 2007, Laurence AUREJAC est enseignante: à l’Ecole Nationale d’Architecture et du Paysage de Bordeaux en Cycle LICENCE.

Depuis 2018, elle intervient dans différents ateliers au sein de l’Institut Aménagement, Tourisme et Urbanisme (IATU) à l’Université Bordeaux Montaigne.  

CV JPR Jean-Philippe ROUZAUD est architecte DPLG diplômé de l'école d'architecture de Toulouse et de Québec

En 1990, il est responsable au sein de l’agence d’architecture GALAVIELLE & SASSUS d’un programme de bureau de 24 000 m2 à Toulouse.

En 1991: exposition et publication à la Biennale de Venise du projet « Une porte pour Venise, associé avec B. CATTLA.

De 1995 à 1997, il travaille avec plusieurs agences d’architecture à Paris : Bernard HUET, FABRE et SPELLER, Philippe PUMAIN.

En 1997, Il intègre la cellule d’architecture des Aéroports de Paris – ADP – et collabore à la conception technique de l’aéroport de Shanghai. La même année il travaille pour Paul ANDREU à la conception du musée de la mer d’Osaka.

En 1999 il crée l’agence d’architecture JP ROUZAUD à Bordeaux après avoir été chef de conception de DPV architecture à la Réunion durant 2 ans.

En 2001 l’architecte Bernard HUET (aménageur des champs Elysées en 1997, architecte de la ville de Venise et de Rotterdam de 1990 à 1998- Grand Prix de la critique architecturale – Grand Prix de l’Urbanisme- médaille de l’urbanisme de l’Académie d’Architecture) confie la réalisation du projet de la Place de la Victoire à Bordeaux à Jean-Philippe ROUZAUD. Ce projet d’aménagement public urbain emblématique de Bordeaux s’inscrit dans les travaux liés à la construction des lignes tramway.

L’activité et la production de M. ROUZAUD sont pluridisciplinaires. Ses projets concernent les EHPAD, les établissements scolaires et ludiques, les foyers sociaux pour enfants, l’activité tertiaire et les aménagements urbains publics.

Son rayon d’intervention s’étend aujourd’hui de la région Nouvelle-Aquitaine à Paris.

Depuis 1997, il travaille régulièrement en partenariat avec des structures de l’ile de la Réunion.

En association avec Laurence AUREJAC, il intervient sur des aménagements d’infrastructure et de paysage à l’Ile Maurice.

Depuis 2002, Jean-Philippe ROUZAUD est enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et du Paysage de Bordeaux. Il enseigne dans le domaine VTP – Ville Territoire Paysage – sur la fabrication des villes.

Depuis 2016, il intervient également dans la discipline Paysage à l’ENSAP de Bordeaux.

Depuis 2019, il est, lui aussi, invité à intervenir de l’Institut Aménagement, Tourisme et Urbanisme (IATU) de l’Université Bordeaux Montaigne.